SUPER GT

OKAYAMA

Bertrand Baguette n’a pas eu l’occasion d’effectuer un seul relais lors de la première course du championnat Super GT. Son équipier Nakajima avait pris le départ, la Honda NSX s’est immobilisée au 20e tour par la faute d’une roue éprise de liberté. La victoire est revenue à une Lexus.

Lire la suite

MONTEGI

BURIRAM

Bertrand Baguette a abandonné au 25e tour sur le circuit thailandais de Buriram. La victoire est revenue à Kazuki Nakajima-James Rossiter (Lexus) avec 01"980 d'avance sur Michael Krumm-Daiki Sasaki (Nissan) et 06"689 sur Hironobu Yasuda-Joao Paulo De Oliveira (Nissan).

Lire la suite

1000 KM DE SUZUKA

Bertrand Baguette n'a pas terminé la course suite à un problème de turbo.

Nakajima Racing. «Un bris de turbo a entraîné un début d’incendie. Par conséquent, nous n’avons pu participer à la suite de la séance, pas plus qu’aux qualifications. Mais les techniciens ont réalisé un boulot extraordinaire pour que notre voiture soit au départ des 1000 Km.»

Bertrand Bagutte: «Notre Honda marchait du tonnerre. Après le premier pit stop, nous étions même pointés au 6e rang. Hélas, notre progression dans la hiérarchie s’arrêtait un peu plus loin quand Daisuke Nakajima, mon équipier, s’est fait harponner par un autre concurrent à l’entrée des stands. Un incident qui nous faisait perdre pas mal de temps en réparations diverses et qui pourrissait le reste de notre course. Par la suite, nous avons été victimes de plusieurs crevaisons et un problème de freins nous a contraints à l’abandon. Tous ces soucis étaient des séquelles de l’accrochage dans lequel mon équipier a été bien involontairement impliqué. C’est dommage: nous pouvions viser le top 5. Mais je retiendrai que la Honda NSX est désormais dans le coup dans toutes les conditions et que les pneus Dunlop sont également très performants sur l’asphalte sec. C’est de bon augure pour la fin du championnat.»

Notons que la victoire est revenue à Nakajima-Rossiter (Lexus IS-F) devant Quintarelli-Matsuda (Nissan GTR) et Makowieki-Yamamoto (Honda NSX). 

BERTRAND BAGUETTE TREIZIÈME A SUGO

Septième sur la grille de départ, Bertrand Baguette a franchi la ligne d'arrivée en treizième position, ce dimanche, à Sugo. Même si le résultat a quelque peu déçu le Belge, la Honda NSX a démontré de réels progrès tout au long du week-end.

«Samedi, nous n'avons jamais été en mesure de disputer les qualifications, tout au long de la journée, un épais brouillard a fortement réduit la visibilité. Il a fort logiquement été décidé de reporter les ‘qualifs’ à ce dimanche matin.»

«Dans cet exercice, notre Honda NSX était pointée au 5e rang à quelques minutes de la fin de la séance, Je suis rentré au stand pour chausser de nouveaux pneus dans le but d'améliorer le chrono. Hélas, je suis tombé en panne d'essence alors que pas mal de rivaux descendaient leur temps. C'est donc de la 7e place que je me suis élancé sur la grille.»

 «La piste était humide et j'ai opté pour des pneus mixtes», explique Bertrand. «Ce n'était pas le meilleur choix et, après quatre ou cinq révolutions, je suis rentré pour chausser des slicks.»

«A un certain moment, la pédale de frein a perdu de son efficacité. Elle devenait de plus en plus molle. Mais c'est surtout le manque de visibilité qui nous a handicapés. Comme la pluie s'invitait régulièrement, l'usage des essuie-glaces était indispensable. Hélas, le pare-brise était encore plus sale après leur balayage.»

«Je ne vais pas nier que ce résultat ne me satisfait pas, mais il y a aussi des choses positives à tirer de ce meeting. La 7e place en qualification représente notre meilleur résultat à ce jour. La Honda NSX progresse, c'est évident.»

La victoire est revenue à la Lexus de Tachikawa et Hirate.

Lire la suite

AUTOPOLIS GT300

Honda  a sauvé la mise en GT300 grâce à la victoire de la Honda CR-Z hybride n°55 du Team Arta. La Subaru BRZ n°61 termine deuxième.

Cette Subaru R&D Sport avait réussi la pole position et Kota Sasaki en profitait pour prendre un bon départ, précédant la Honda n°55 de Shinichi Takagi, la Nissan GT-R n°3 de Lucas Ordoñez et la Mercedes SLS3 GAINER n°11 de Bjorn Wirdheim.

Le résultat est ici.

Au classement, Nobuteru Taniguchi et Katsuya Kataoka (BMW Z4 n°4), malchanceux hier, conservent la première place avec 40 points, au bénéfice de leurs victoires dans les deux premières courses, mais ils sont maintenant serrés de près par Hiranaka et Wirdheim, deuxièmes avec 37 points, la troisième place provisoire de ce classement étant occupée par Takagi et Kobayashi avec 25 points.

 

Lire la suite

AUTOPOLIS GT500

Bertrand Baguette a terminé la course d'Autopolis à la dixième place, synonyme d'un premier point au championnat. 

«Notre Honda NSX a été d'une fiabilité exemplaire, mais en plus, nous avons dominé certains de nos adversaires à la régulière. BIen sûr, il reste pas mal de boulot pour encore grimper dans la hiérarchie, mais on est sur la bonne voie. On a encore un problème avec nos pneus arrière qui récoltent trop de gomme et détériorent le comportement de l'auto. Mais l'équipe a programmé deux journées d'essai  à Sugo, lieu de notre prochain meeting. On a bon espoir d'encore progresser.»

Le classement est ici.