6 H DE SILVERSTONE

La victoire revient à l'Audi R18 e-Tron Quattro de Fässler-Tréluyer-Lotterer qui a pourtant frisé la correctionnelle, devant purger un stop and go en fin de parcours pour avoir trop souvent "élargi" les limites de la piste de Silverstone.

Durant la première partie de ces 6 Heures, aucune des trois usines en présence n'a paru prendre un avantage déterminant.

Au bout du compte, malgré les efforts d'un Neel Jani survolté, Marcel Fässler a gardé le leadership jusqu'au bout, offrant la victoire à l'Audi n°7 avec 4 secondes d'avance sur la Porsche 919 Hybrid n°18 (Dumas-Jani-Lieb) et 14 secondes sur la Toyota TS040 Hybrid n°1 (Buemi-Davidson-Nakajima) ! On pointait ensuite la Toyota n°2 (Conway-Sarrazin-Wurz) à un tour et l'Audi n°8 (Di Grassi-Duval-Jarvis) reléguée à 4 tours en raison de soucis de suspension.

La catégorie LMP2 a été dominée par les Ligier-Nissan du G-Drive Racing, Rusinov-Canal-Bird devançant leurs équipiers Yacaman-Derani-Gonzalez d'un tour tandis que la 3e place revenait à Dalziel-Heinemeier Hansson-Sharp (HPD-ARX).

La Ferrari 458 Italia de Bruni-vilander ont remporté la course en GTE-Pro avec une dizaine de secondes d'avance sur Christensen-Lietz (Porsche).