LE NEWBLOOD BY MORAND RACING S'IMPOSE A PAUL RICARD

Le Newblood Racing devient la quatrième écurie victorieuse en autant de courses disputées cette saison en ELMS. L'écurie suisse s'est imposée au Paul Ricard devant Signatech.

Les 4 Heures de Paul Ricard ont offert une course qui n'a pas connu la moindre interruption. L'Oreca 03R-Nissan du Murphy Prototypes partie en pole a conservé la tête de la course jusqu'à ce que Rodolfo Gonzalez prenne une pénalité pour avoir ravitaillé sans couper le moteur. C'est la Morgan-Judd du Newblood by Morand Racing pilotée par Pierre Ragues, Gary Hirsh et Christian Klien qui a émergé en première position. L'Autrichien a dû résister au retour de l'Alpine A450b de Paul-Loup Chatin qui n'a terminé qu'à cinq secondes. Le Français et ses coéquipiers Nelson Panciatici et Oliver Webb augmentent ainsi leur avance au Championnat avant la finale disputée le 19 octobre à Estoril (Portugal).

L'Oreca 03R n°48 partie en pole sauve une place sur le podium devant la Zytek Z11SN-Nissan du Jota Sport de Filipe Albuquerque, Harry Tincknell et Simon Dolan qui s'est retrouvée au premier plan lors des premiers tours. Le Greaves Motorsport complète le top cinq avec la Zytek de Luciano Bacheta et Mark Shulzhitskiy qui s'est fait dépasser en toute fin de course par Dolan mais qui termine tout de même dans le tour des vainqueurs. Le Sébastien Loeb Racing termine à la sixième place avec l'Oreca 03R-Nissan sur laquelle évoluait Vincent Capillaire, Andrea Roda et Arthur Pic qui effectuait sa première sortie avec l'écurie de Dominique Heintz. En revanche, le Thiriet by TDS Racing a connu moins de réussite puisque la Ligier JS P2 de Pierre Thiriet, Ludovic Badey et Tristan Gommendy a abandonné suite à la casse d'une suspension.

AF Corse s'impose en GTE où les Ferrari ont encore éclipsé les autres voitures engagées. La F458 Italia de Duncan Cameron, Matt Griffin et Michele Rugolo devance la n°56 d'AT Racing de Talkanitsa-Kaffer-Venturi et la n°66 du JMW Motorsport pilotée par McKenzie-Richardson-Walker. Le Gulf Racing UK hisse la première Porsche en sixième place avec la 911 RSR de Wainwright-Carroll-Barker. SMP Racing décroche la victoire en GTC avec la Ferrari d'Olivier Beretta, David Markozov et Anton Ladygin.

Par Auto Hebdo