OSCHERSLEBEN

Depuis le début de saison, les Mercedes AMG étaient distancées par les Audi RS5 et les BMW M4. Mais ce dimanche sur le tracé d'Oschersleben, c'est bel et bien une Mercedes qui s'est imposée, grâce à Christian Vietoris.

Sur une piste mouillée suite aux averses qui sont apparues juste avant le départ, le peloton va finalement passer les pneus pluie aux alentours du 8e tour. Après un début de course marqué par la domination de Marco Wittmann (BMW) et Adrien Tambay (Audi), tous deux partis de la première ligne suite au déclassement hier de l'Audi du poleman Miguel Molina pour non-conformité technique, une première sortie de la voiture de sécurité va interrompre le déroulement de l'épreuve, suite à la sortie de Robert Wickens (Mercedes) après une crevaison.

A la reprise, le leader Wittmann sort un peu large au premier virage permettant à Tambay de prendre les devants. Malgré une deuxième voiture de sécurité pour la sortie de la BMW de Timo Glock, le Français toujours leader va voir revenir sur lui une fusée nommée Jamie Green. Le pilote Audi va alors creuser largement l'écart, avant un troisième Safety-Car déployé pour la sortie de Wehrlein (Mercedes).

A ce moment de la course, le premier pilote à avoir effectué son passage aux stands règlementaire dans la fenêtre prévue à cet effet, est Edoardo Mortara (Audi) en 12 position. Les pilotes de tête, dont Tambay, doivent à leur tour observer cet arrêt. Ce qui propulse Christian Vietoris et sa Mercedes en tête, lui qui avait observé dès le premier tour son pit-stop et passé Mortara juste après la rentrée de la voiture de sécurité. Derrière la Mercedes désormais leader, c'est Mike Rockenfeller qui va tenter de revenir en fin de course mais Vietoris résistera jusqu'au bout et décroche son premier succès en DTM.