HOCKENHEIM

Les Audi ont trusté les trois premières places de la manche de clôture du DTM disputée dimanche à Hockenheim.

Jamie Green a longtemps mené les débats avant de s’incliner in extremis face à Mattias Ekström, irrésistible dans le sprint final de… deux tours, consécutif à une ultime intervention de la safety-car. Green a même perdu la 2e place au profit de Mike Rockenfeller. Mais pour Audi, l’essentiel était acquis avec ce triplé synonyme de consécration au championnat des constructeurs, 409 points contre 379 à BMW.

Derrière Mattias Ekström, Mike Rockenfeller et Jamie Green, Paul Di Resta (Mercedes) a pris le meilleur sur le nouveau champion Marco Wittman (BMW) tandis que Timo Scheider (Audi), Martin Tomczyk (BMW), Robert Wickens (Mercedes), Miguel Molina (Audi) et Antonio Felix da Costa (BMW) complètent le top 10.

Quant à Maxime Martin (BMW), il a été contraint après 27 tours, sa voiture ayant trop souffert dans un des nombreux accrochages qui avaient émaillé le début de course. Pour sa première saison à ce niveau, il peut cependant présenter un bilan très flatteur : il termine au 7e rang du championnat avec 47 points et une victoire (Moscou) à son actif.  

Par Turbo magazine