MARC VDS REMPORTE LES 24 HEURES DE SPA

 

Markus Palttala, Nick Catsburg et Lucas Luhr remportent les 24 heures de Spa sur la BMW Z4 GT3 #46 du BMW Sports Trophy Team Marc VDS. L'Audi WRT de Stéphane Ortelli, Frank Stippler et Nico Müller termine deuxième devant une autre Audi (Phoenix Racing) pilotée par Christian Mamerow, Nicki Thiim et Christopher Mies. Sur papier, BMW partait avec le désavantage du nombre face à Audi. La Bmw de Martin/Farfus/Werner semblait s’acheminer vers la victoire mais Dirk Werner s’est vu contraint de s’arrêter net le dimanche matin sur problème moteur. 

Notons aussi la belle prestation de la BMW Z4 GT3/ROAL Motorsport de Bruno Spengler, Timo Glock et Alex Zanardi, mais le moteur a faibli à quelques encablures de l’arrivée. 

Du coté de chez Audi, on a de quoi nourrir quelques regrets malgré la deuxième place finale du trio de la #2 qui a échoué à un tour. La nouvelle Audi est bien née puisque les quatre R8 LMS ont rallié l’arrivée sachant que sur la #2 on a bouclé la course sans changer les freins au contraire de la concurrence.  La déception est pour la  numéro 1 de Vanthoor/Rast/Winkelhock, d’abord ralentie par une sorti, puis par le changement de la boîte de vitesses en fin de course. Ensuite, l'Audi numéro à été victime d'un violente sortie de piste dans des conditions dantesques. La numéro 35 a malheureusement rendu l’âme.

En attendant la Mercedes-AMG GT3, les équipes ont dû se contenter de faire rouler les SLS AMG GT3. La plus en vue a été la numéro 99 du ROWE Racing (Stef Dusseldorp, Nico Bastian et Daniel Juncadella), mais la courroie d’alternateur a fait des siennes à l’entame de la dernière heure. La  numéro 29 a été accrochée par une Ferrari.

Aucune Bentley Continental GT3 dans les premières positions,  Andy Meyrick est sorti violemment de la piste. C’est finalement Bentley Team HTP qui sauve les meubles grâce à une  9ème place. Pas de McLaren 650S GT3/Von Ryan Racing non plus à l’arrivée. Kévin Estre et Alvaro Parente ont pourtant été flamboyants au départ avec un Estre fidèle à lui-même sous la pluie. 

Les Lamborghini Huracan GT3 ont elles aussi abandonné, une sur sortie de piste, l’autre sur casse moteur. 

La Nissan de Katsumasa Chiyo, Wolfgang Reip et Alex Buncomben termine à la 23ème place. L'autre Nissan engagée en Pro-Cup a abdiqué sur sortie de piste.

Suite au conditions météo, plus de la moitié du plateau n’a pas vu l’arrivée, la plupart sur accident. On a eu très peur pour Karim Ojjeh qui a tapé sèchement le rail quelques minutes seulement après Gilles Duqueine sur la Ferrari/Duqueine Engineering. La dizaine de neutralisations pour un total de plus de 3 heures a fortement ralenti la progression des pilotes et les équipes se sont creusées les méninges pour réadapter la stratégie compte tenu des deux voitures de sécurité en piste.

on peut voir aussi, la victoire AF CORSE en Pro-Am, grâce à des relais sans faille pour terminer au pied du podium à 5 tours. AF CORSE repart même avec le doublé grâce à Cameron/Griffin.  L’une des bonnes surprises a été l’Emil Frey Jaguar G3/Emil Frey Racing qui a occupé le haut de tableau durant la première partie de course.

En Am-Cup, le Team Parker Racing a réalisé un sans-faute avec une Audi R8 LMS ultra magnifiquement pilotée par Benny Simonsen, Callum Mcleod, Ian Loggie et Julian Westwood. La Porsche 911 GT3-R/Attempto Racing de Häring/Konstantinou/Schmickler/Wlazik lui a donné du fil à retordre mais cela n’aura pas suffi. La troisième place revient à la Ferrari du Kessel Racing.

Le classement de la course est ici.

MOTORSPORT : SPA 24 HOURS - ROUND 4 - BLANCPAIN ENDURANCE SERIES - SPA FRANCORCHAMPS (BEL) 07/20-26/2015

AMBIANCEimg_4190

img_6118img_5152

IMG_7190img_6125

img_6263img_6211

MOTORSPORT : SPA 24 HOURS - ROUND 4 - BLANCPAIN ENDURANCE SERIES - SPA FRANCORCHAMPS (BEL) 07/20-26/2015