Misano

Vainqueurs hier en course qualificative,  Franck Perera et Maximilian Buhk ont logiquement et facilement remporté la course principale de Misano ce dimanche, au terme d'une épreuve maîtrisée de bout en bout par le duo de la Mercedes-AMG GT3 n°84 du HTP Motorsport.

Au départ, Franck Perera contient les assauts de la Bentley Continental GT3 n°7 de Vincent Abril, parti de la troisième position, pourtant le mieux parti au feu vert. Le Français ne peut toutefois prendre le meilleur sur le tandem Perera – Meadows, ce dernier maintenant la Mercedes-AMG GT3 n°90 (AKKA-ASP) en deuxième position. Quelques places plus loin, la course de Marcel Fässler (Audi R8 LMS n°5 du Team WRT) s’interrompt à la fin du premier tour, avec une crevaison et des dégâts à l’avant-gauche. Perera emmène Meadows et Abril à la fin du premier tour, suivis par Felix Serralles (Mercedes n°88 – AKKA-ASP) et Romain Monti (Audi R8 LMS n°26) passé devant Enzo Ide (Audi R8 LMS n°1 Team WRT).

Le second incident de course concerne la Mercedes-AMG GT3 n°85 de Szymkowiak-Schiller, impliquée dans un accrochage avec la Lamborghini Huracan GT3 n°63 GRT, et pénalisée d’un drive-through.

Après un quart d’heure de course, les positions se figent dans le top 10, Franck Perera augmentant graduellement l’écart face à Michael Meadows en tête de la course. Le Français va compter plus de sept secondes d’avance au moment de l’ouverture de la fenêtre de changements de pilotes.

Si Meadows, Abril, Monti ou encore Eriksson plongent immédiatement dans les stands, le leader Perera poursuit son effort, tout comme Felix Serralles. Ce dernier s’arrête un tour plus tard, laissant Perera seul en piste en tête de course. Comme la veille, HTP Motorsport prolonge de deux tours son premier relais, ce qui permet à Maxi Buhk de repartir sereinement en leader. L’Allemand précède après les changements de pilotes la Bentley Continental GT3 n°7 de Steven Kane, mis sous pression pour la deuxième place par Dominik Baumann (Mercedes-AMG GT3 n°86). Dani Juncadella suit en quatrième position avec la Mercedes-AMG GT3 n°88 du Team AKKA-ASP qui a pris le relais de la n°90 de Marciello-Meadows, rejetée hors du top 10 après les passages aux stands, où un écrou mal serré a ruiné une course jusqu’ici exemplaire.

Buhk s'impose donc avec plus de 20 secondes d'avance sur Steven Kane, qui aura résisté jusqu'au bout à Dominik Baumann. Dani Juncadelles termine quatrième devant l'Audi R8 LMS du Saintéloc Racing (Haase-Monti).

En difficulté samedi, les BMW M6 GT3 ROWE Racing ont redressé la barre ce dimanche avec les 6e et 7e places. Rob Bell, associé à Andrew Watson, hisse la première McLaren 650S GT3 du Strakka Racing au huitième rang devant la Lamborghini Huracan GT3 n°63 de Bortolotti – Engelhart et l’Audi R8 LMS n°3 du Team WRT.

Fabian Schiller et Jules Szymkowiak empochent la Silver Cup alors qu’en Pro-Am, la Ferrari 488 GT3 n°333 du Rinaldi Racing de Matschull-Keilwitz s’impose.